LA PETITE FABRIQUE

Fiche Technique

Construction d’un établissement recevant du public (ERP) de catégorie 2, implanté dans une cour de service à l’arrière du bâtiment central du groupe scolaire Ivry-Levassor. Le programme fonctionnel comprend deux salles de bibliothèques BCD et une salle de classe. Le projet intègre le traitement de la cour attenante au bâtiment en « îlot de fraicheur urbain » pour maximiser les opportunités de conception bioclimatique.

Superficie : 228m² de surface de plancher
Performance : niveau 2 E+C-

Techniques et matériaux :

  • Bâtiment « Zéro béton » fondé sur pieux-vissés
  • Structure et isolation en matériaux biosourcés (bois, paille et carton)
  • Confort d’été et conception bioclimatique
  • Ventilation naturelle activée
  • Sobriété et production d’énergie avec panneaux aérovoltaïques en toiture
  • Modularité et flexibilité dans l’usage du bâtiment
  • Réalisation par une entreprise d’insertion
  • Végétalisation et création d’un ilot de fraicheur urbain
  • Simulation numérique des performances et instrumentation du bâtiment
  • Intraprenariat, réalisation en maîtrise d’œuvre interne
  • Partenariats et démarche collaborative

A toute petite échelle, ce projet démonstrateur est une opportunité d’étudier les compatibilités ou les blocages réglementaires, techniques et contractuels des matériaux naturels biosourcés, géosourcés et/ou issus de l’économie circulaire dans un bâtiment ERP de 2eme catégorie. L’objectif du projet étant que toutes les dispositions mises en oeuvre à la Petite Fabrique soient reproductibles et à coût équivalents.

Dès l’esquisse, l’équipe de la Passerelle avec l’appui d’expertises extérieures s’est également attachée à développer le projet en conception bioclimatique pour favoriser l’apport solaire en hiver et étudier spécifiquement le confort d’été dans un bâtiment biosourcé. Des études environnementales (analyse cycle de vie, qualité d’air, simulation thermique…) ont été réalisées pour objectiver les choix de conception et diminuer de 45% les émissions de carbone par rapport à une construction conventionnelle. Le niveau bas carbone maximale C2, le niveau bâtiment biosourcé maximal et …presque le niveau E4 avec 5kWh/m²/an. Pour consolider la démarche, ces études ont été réalisés de manière comparative avec les performances du même projet réalisé en construction conventionnelle (béton et isolants laines minérales).

Construire Autrement, c’est aussi et surtout repenser la place de chaque acteur de la construction dans l’élaboration du projet et la collaboration entre tous, tout au long du processus….c’est donc intrinsèquement « construire AVEC »…des intervenants motivés et volontaires, avec un bureau de contrôle missionné et rémunéré pour examiner des techniques non courantes et notamment les questions de réemploi de matériaux, avec des experts en simulation bioclimatique, en analyse de cycle de vie, en performances énergétiques low tech, en qualité d’air intérieur, avec les experts des laboratoires de la Ville…. puis dès les études pro avec une entreprise d’insertion à la pointe, avec une équipe en régie de la Ville de Paris,avec les pionniers de l’écoconstruction et les réseaux des filières de matériaux naturels, avec les « trouveurs » de solutions low tech pour la ventilation, le confort des usagers, avec les partenaires mécènes de l’opération… et bien sûr avec l’équipe de la maîtrise de la mairie du 13ème, les enfants, le CAUE, les équipes pédagogiques et les 3 directeurs d’école qui ont été constructifs et enthousiastes. Ce projet a permis de réunir des compétences multiples et d’essayer de comprendre ensemble les interfaces, les freins et les leviers stratégiques, culturels et opérationnels afin d’adapter les cahiers des charges pour que les marchés publics permettent et même à l’avenir portent l’objectif de massification de la construction écoresponsable au sein de la Ville.Même si cela n’était pas un objectif initial, le projet a été développé avec un grand nombre d’acteurs issus de l’économie sociale et solidaire, historiquement positionnés sur le champ de la recherche technique et pratique de l’économie circulaire. L’entreprise principale SCE est la branche construction du Chênelet, association avec statut d’entreprise d’insertion et agréée solidaire, qui développe depuis 1992 une démarche d’insertion professionnelle au service des hommes. En sous-traitance, SCE s’est adjoint les compétences du collectif des bâtisseuses, terra mano et le Palais de la Femme pour la fabrication et la pose des briques et enduits en terre crue.

 

Le projet de la Petite Fabrique se résume en 3 sous parties, qui définissent les principales démarches mises en place pour construire autrement à paris. Ils permettent de développer la manière dont ce bâtiment neuf, écoresponsable, conforme aux normes et aux règlements pour un prix équivalent permet à la Ville de Paris de s’inscrire dans les objectifs du plan Climat et les enjeux bâtiments de la DCPA (Direction des Constructions Publiques et Architecturales)

LE DOSSIER DE PRESENTATION DU PROJET

LE SITE DU PROJET - ÉTAT ANTERIEUR

Revenir en haut de page