Carnet de chantier 15

Terre crue, adobe et enduit – bardage – finition bois – toilette sèche

L’été dernier, nous avions organisé une série d’ateliers avec les élèves de CE1, CE2 et CM1 mais également avec certains de nos collègues de la DCPA. Ces ateliers se sont organisés avec une présentation théorique sur la construction en terre crue suivie d’ateliers pratiques de fabrication d’adobes (mélanger terre, sable, fibres pour mouler sous forme de briques). Cette démarche s’intègre dans la logique d’économie circulaire du projet puisque la terre utilisée, cédée par Grand Paris Aménagement, provient d’un chantier de Tremblay. 

Cette semaine nous accueillons l’équipe des Bâtisseuses afin de mettre en œuvre ces briques à la petite fabrique ! 

Les « bâtisseuses », est un programme de formation aux métiers d’artisan en enduits terre crue et peintures écologiques animé par des formatrices membres de l’association AsTerre – association des professionnels de la terre crue en France en s’appuyant sur le référentiel européen ECVET pour la certification. Aujourd’hui, elles encadrent le chantier d’insertion « Terre de femmes », porté par le Palais de la femme. Celui ci permet l’embauche de femmes en difficultés, souvent réfugiées, en proposant un parcours d’insertion socioprofesionnelle fondé sur une expérience réelle de travail (comme par exemple ici à la petite fabrique !), la formation  technique et un accompagnement individualisé pour faciliter la réinsertion. 

La contre-cloison en adobes pour apporter de l’inertie

Pour apporter de l’inertie au bâtiment, une contre cloison en briques de terre crue est montée, adossée à la façade Est dans les bibliothèques. Les briques sont maçonnées avec un mortier terre/sable, en panneresse c’est-à-dire en laissant voir la longueur. Tous les trois rangs, des vis (photo2) prises dans le mortier permettent de prévenir tout risque de déversement. Ici, le niveau laser s’est révélé indispensable pour réaliser un travail soigné.

Des enduits en terre crue pour contribuer à réguler l’hygrométrie…

Des enduits en terre crue sont appliqués en partie haute des murs afin de contribuer à la régulation hygrométrique des espaces. La terre est sourcée cette fois en circuit court par l’entreprise SCE, près de leurs locaux à Calais ; elle possède une teinte caramel plus lumineuse.

Et du coté de SCE ? 

Le bardage avance !

Cette semaine l’équipe a avancé sur la façade principale, la pose des isolants en fibre de bois dense au niveau des tableaux de fenêtres, ainsi que la pose des couvertines. 

Revêtement intérieur en trois plis massif d’Epicéa

Suite à notre aventure au FCBA de Bordeaux (Carnet de chantier 13), nous avons bien obtenu le PV de réaction au feu conférant au revêtement intérieur l’euroclasse C,s1-d0 nous permettant d’utiliser ces panneaux en Epicéa ignifugé (par Teknosafe) sur isolant biosourcé (laine de bois) ! 

Cette semaine, les panneaux sont en train d’être posés à l’étage! 

Des toilettes sèches de chantier ? C’est facile !!

Qui dit chantier mixte, dit toilettes séparées !

Alors nous avons appelé Toilettes&Co pour installer des toilettes sèches ! La société assure l’entretien une fois par semaine et ça sent bon la sciure ! On ne consomme pas d’eau et on crée un compost précieux revalorisé localement. Tout ça pour le même prix que des toilettes chimiques!

Visites de chantier 

Cette semaine, nous avons eu le plaisir de faire visiter le chantier à nos collègues des SLA ainsi qu’à Bérénice DELPAL et Delphine HAMMEL de la Direction des affaires scolaires ! 

Revenir en haut de page