Carnet de Chantier 10

Capteurs humidité – protocole de tests et vérifications – calendrier de reprises des travaux de remplacement des isolants mouillés

Construire Autrement à Paris, suite…

UN CHANTIER SOUS SURVEILLANCE… avec l’appui d’ARTERIA, mécène de compétence

Dans le cadre de la conception et des échanges avec le bureau d’études et de contrôle, nous avons voulu instrumenter la construction afin de pouvoir :

  • d’une part, mettre sous surveillance la construction au regard des risques de dégradation par l’humidité,
  • d’autre part, mieux comprendre et vérifier les performances des matériaux biosourcés en place sur une durée significative d’au moins 3 cycles de saisons annuelles.Pour permettre une appropriation des données par l’ensemble des filières d’écoconstruction, nous avions un objectif d’ouvrir les résultats de ces relevés de long terme en open-data.Par l’intermédiaire de nos collègues du CAUE 75, nous avons été contactés il y a plus d’un an par ARTERIA, filiale de RTE (réseau transport électricité) qui souhaitait proposer ses compétences en réseau radio et plateforme données numériques et après un travail de mise au point, une convention de mécénat de compétences a été actée par le Conseil de Paris à l’automne 2019.Le choix des capteurs adaptés a fait l’objet d’un travail de sourcing et de test avec l’entreprise ARTERIA filiale de Réseau Transport Électricité RTE (mécénat de compétences) , le BET Manexi, l’entreprise SCE Chênelet et la Passerelle ; dans le bâtiment, l’instrumentation est souvent ponctuelle et pour disposer de capteurs fiables sur la durée, nous avons dû nous tourner vers des industriels travaillant généralement sur des projets dans le domaine de l’industrie agroalimentaire notamment les serres de productions.

Après plusieurs essais et consultations de fabricants, nous avons retenu le seul modèle de capteurs autonomes (à piles) que nous avons trouvé. Il s’agissait en effet d’une demande de l’entreprise d’éviter impérativement d’introduire des câblages électriques à l’intérieur des parois biosourcées.

Les choix d’implantation des 18 capteurs ont été étudiés en lien avec notre BET fluide Manexi. Ces 18 capteurs ont été implantés dans les caissons lors de la préfabrication et chaque capteur prend une mesure de T° et d’hygrométrie toutes les heures avec un renvoi 1 seule fois par jour pour incrémentation sur la plateforme ; grâce à cette technologie, le temps de transmission radio est de moins d’1 seconde/jour et avec une puissance 4 fois inférieure à celle d’un téléphone portable ; cette onde est envoyée sur une antenne urbaine existante.

ET HEUREUSEMENT QU’IL ÉTAIT SOUS SURVEILLANCE…pour repérer un problème d’humidité dans certains caissons de plancher avant de mettre en œuvre le sol fini !

CAPTEUR 11 dans un caisson de plancher – alerte humidité !!

Sur la plateforme de données, le capteur 11 en place dans le plancher du RDC a envoyé une alerte d’humidité persistante et avec l’entreprise nous avons donc procédé à l’ouverture du caisson de plancher concerné… pour découvrir que le capteur était effectivement dans une zone d’isolant trempé probablement depuis la période critique du levage des poutres du plancher haut (difficulté de bâcher pendant cette période).

Au vu de ce désordre, nous avons décidé avec l’entreprise de procéder à une mise à nu générale des caissons d’isolation de plancher pour effectuer une vérification systématique de la teneur en humidité et le remplacement des caissons non conformes ; les travaux de dépose auront lieu d’ici la fin de l’année pour permettre un séchage pendant la période des congés scolaires puis un remplacement des éléments non-conformes et une remise en état jusqu’au 23 janvier ;….décevant de devoir défaire et refaire certaines parties d’isolation mais à ce stade du chantier, les reprises restent relativement simples et donc….malgré tout….c’est préférable de s’en apercevoir maintenant !

QUELS ENSEIGNEMENTS POUR LES CHANTIERS DE DEMAIN ?
  • La phase de levage/montage d’un projet avec des caissons préfabriqués bois et biosourcés est une phase critique qu’il est nettement préférable de prévoir pendant la période estivale !
  • Même en été, il peut y avoir des surprises et il apparaitrait nécessaire de réfléchir à la mise en œuvre d’un JALON de vérification des bonnes caractéristiques des isolants avant d’attaquer le second-œuvre ; des échanges avec les acteurs des filières pourraient être utiles pour valider un protocole de vérifications par étalonnage….
AVANCEMENT DU (RESTE) du CHANTIER de la Petite Fabrique d’Ivry-Levassor

La préparation du support du bardage est terminée et une partie de l’équipe a commencé la pose du bardage à faux- claire-voie en mélèze.

DEJEUNER DE NOEL de la Petite Fabrique d’Ivry-Levassor

En dépit des difficultés et des grèves, nous avons accueilli à la DCPA toute l’équipe qui intervient sur le chantier – SCE Chênelet et Ateliers de la SALPA pour un déjeuner de Noel….un déjeuner végétarien et un carrousel de pâtisseries préparées par l’équipe de la Passerelle avec les boissons sans alcool des ateliers et les chocolats du Chênelet, merci à tous !